Séminaire CampusLab 2020

affiche campuslab 2020

Le séminaire CampusLab 2020 se déroulera à distance les 16 et 17 novembre 2020. CampusLab réunit la communauté de personnes d’IMT Atlantique (enseignantes et non enseignantes) qui souhaitent interagir et coopérer dans les innovations pédagogiques et la transition éducative.

La covid-19 nous amène à revoir nos façons de travailler et d’enseigner en adoptant des modalités hybrides (mélange de présence & distance, mélange de participations en direct et en temps décalé). L’édition 2020 de CampusLab vous invite à :

Découvrir et expérimenter l’hybridation en formation et au travail

Pour s’inscrire aux conférences et ateliers (réservé au personnel de l’IMT Atlantique) https://framaforms.org/inscription-a-campuslab-1602514669

Pour s’inscrire aux 2 conférences ouvertes (hors personnel IMT Atlantique) : https://framaforms.org/campuslab-2020-inscription-externe-1604685099

Les modalités pratiques de connexion sont disponibles sur l’intranet (accès interne). Elles seront communiquées par mail aux participants externes.

  • Lundi 16 novembre après-midi : thème “comodalité”
    • 13 h 40 : Ouverture du séminaire
    • 14 h 00 – 15 h 00 : Conférence “Si la co-modalité m’était contée… quel design pour une expérience réussie” par Didier Paquelin
    • 15 h 15 – 16 h 45 : Ateliers en parallèle
      • Atelier 1 résumé : S’approprier des repères pour le design pédagogique et spatial de cours co-modaux
      • Atelier 2 résumé : Développer l’interaction entre pairs dans des situations hybrides
      • Atelier 3 résumé : Comment se transforment nos méthodes de travail avec les situations hybrides ?
      • Atelier 4 résumé : Quel environnement (numérique et physique) adapté à la comodalité ?
    • 17 h 00 – 17 h 30 : Restitution des ateliers (en plénière)
  • Mardi 17 novembre matin thème “évaluation”
    • 8 h 15 : Ouverture de la journée
    • 8 h 30 – 9 h 30 : Conférence « l’évaluation dans des dispositifs hybrides » par Emmanuel Sylvestre
    • 9 h 45 – 11 h 15 : Ateliers en parallèle
      • Atelier 5 résumé : Redesigner son examen pour une modalité en ligne
      • Atelier 6 résumé : Développer l’évaluation entre pairs dans des situations hybrides
      • Atelier 7 résumé : Comment mieux collaborer à l’heure du télétravail
      • Atelier 8 résumé : Quel environnement (numérique et physique) adapté à l’évaluation ?
    • 11 h 30 – 12 h 00 : Restitution des ateliers (en plénière)
  • Mardi 17 novembre après-midi
    • 14 h 00 – 14 h 45 : L’hybridation du travail et de l’enseignement à IMT Atlantique
    • 15 h 00 – 16 h 30 : Campus du futur, un cadre pour innover
    • 16 h 30 – 16 h 45 : Clôture du séminaire

Les résumés

Atelier 1 : S’approprier des repères pour le design pédagogique et spatial de cours co-modaux
il s’agit dans cet atelier de mener une réflexion sur la co-modalité en la situant dans un contexte hybride, son intérêt pour l’enseignant et l’étudiant et notamment son lien avec l’engagement des apprenants et la qualité de l’expérience à distance.
 
Atelier 2 : Développer l’interaction entre pairs dans des situations hybrides
A travers des activités collaboratives, cet atelier vise à répondre à plusieurs questions :
– Pourquoi faire de l’interaction entre pairs dans des situations hybrides ?
– Quels sont les divers types d’interaction entre pairs et quel est le rôle de l’enseignant pour chacun d’eux ?
– Quelles situations mettre en œuvre pour permettre/favoriser/développer des interactions entre pairs dans des situations hybrides ?
– Comment outiller (méthodologiquement et/ou numériquement) ces situations ?
Les réponses apportées par les participants à l’atelier seront autant d’éléments facilitant pour développer des interactions entre pairs.
 
Atelier 3 : Comment se transforment nos méthodes de travail avec les situations hybrides ?
Les restrictions sanitaires nous ont dirigé vers une hybridation des méthodes de travail. Nous sommes comme plongés dans un épisode de science fiction, avec des modalités que nous n’aurions jamais envisagées ! Certaines apportent leur lot d’améliorations, d’autres présentent de réels désavantages. Aujourd’hui, dans les différentes situations, quelle est la nature des transformations des méthodes de travail avec cette hybridation ? Quels impacts dans nos métiers ? L’atelier se veut être un moment collectif de réflexion sur ce futur incertain : d’un côté, ce qui faisait le succès d’hier n’a plus possibilité d’exister mais d’un autre côté, des opportunités nouvelles sont nombreuses et ouvrent des territoires inexplorés.
 
Atelier 4 : Quels environnements (numérique et physique) adapté la co-modalité ?

La transformation/modification de nos espaces physiques et numériques pour l’enseignement s’est accélérée depuis quelques temps. Il devient nécessaire d’effectuer des enseignements en permettant aux étudiants de suivre le cours en présentiel, à distance en synchrone et à distance en asynchrone – Co-modalité. L’objectif principal de cet atelier est de réfléchir sur les besoins en termes d’espaces physiques (quels besoins en termes d’aménagements de salles ?) et numériques (quelles fonctionnalités sont nécessaires et quels environnements peuvent être associées) pour mettre en œuvre des enseignements en co-modalité. On va s’intéresser à trois études de cas particuliers : un cours en Amphi (100 à 300 étudiants), un TD ou TP (environs 24 étudiants) ou un travail en groupe de projets (7-8 étudiants).

Atelier 5 : Redesigner son examen pour une modalité en ligne

La conception des examens en ligne nécessite de prendre en compte des considérations liées à la pédagogie, à la technologie, à la sécurité et aux étudiants. Plus généralement, cela peut être l’occasion de redéfinir le sens que l’on accorde à l’évaluation des apprentissages des étudiants.

Cet atelier s’articule en deux parties : (1) une courte présentation des outils permettant la transformation d’un examen pour une modalité en ligne en tenant compte des différentes considérations préalablement mentionnées ; (2) l’utilisation concrète de ces outils par les participants pour transformer un examen dans cette nouvelle modalité.

Atelier 6 : Développer l’évaluation entre pairs dans des situations hybrides

La situation sanitaire depuis quelques mois nous oblige à modifier ou à adapter nos activités pédagogiques : nous sommes passés du tout en présentiel à du tout à distance en passant par une situation hybride où certains étudiants sont en salle et d’autres à distance… Dans les adaptations à réaliser, les enseignants peuvent être amenés à considérer leurs activités pédagogiques pour intégrer une évaluation par les pairs ou à la re-considérer s’ils la pratiquent déjà.

Dans cet atelier, nous réfléchirons ensemble sur les opportunités offertes par ces (souvent nouvelles) situations d’enseignement dans une activité d’évaluation par les pairs. Nous identifierons aussi les freins les plus importants pour démarrer une telle activité et des stratégies et des solutions pour y remédier.

Atelier 7 : Comment mieux collaborer à l’heure du télétravail ?

Mise en contexte : présentation d’une étude nationale sur le télétravail à l’heure de la crise sanitaire réalisée par l’équipe MARSOUIN (20 min)
Atelier de codéveloppement (adaptation de la méthode de Adrien PAYETTE et Claude CHAMPAGNE) : les participants sont divisés en sous-groupes et guidés pas à pas pour échanger sur une problématique vécue liée au télétravail et y chercher ensemble des pistes de solution. (70 min)
Conclusion : échanges autour des sujets traités en sous-groupes. (10 min)

Atelier 8 : Quel environnement (numérique et physique) adapté à l’évaluation ?

Et si nous prenions du recul par rapport à la salle d’examen avec ses tables alignées ou l’oral de jury ? Suivant les évaluations authentiques que nous pourrions être amenés à proposer quel serait l’environnement adéquat ? Dans quelle mesure, l’environnement d’examen peut-il être proche de la situation réelle ? Jusqu’où peut-on / faut-il aller dans le contrôle ? Quelles pourraient être les modalités d’évaluation du campus d’ingénierie du futur ?